Cameroun : un taux de croissance de 3,9% enregistré au deuxième trimestre 2018

0

Le Cameroun a enregistré, au titre du deuxième trimestre 2018, un taux de croissance de 3,9% contre 3,2% au premier trimestre de l’année, selon les données de l’institut national des statistiques (INS) qui a publié le rapport des comptes nationaux trimestriels.

Cette embellie, indique-t-il, est portée par les branches d’activité du secteur primaire à l’exception de l’agriculture industrielle et d’exportation. « Le deuxième trimestre 2018 est marqué par un regain d’activité dans le secteur primaire qui croît de 4,6% par rapport à la période correspondante de l’année 2017. La croissance observée dans le secteur primaire est principalement tirée par le sous-secteur de la sylviculture et exploitation forestière qui contribue de 0,5 point à la croissance du PIB », souligne le rapport.

Cette évolution, relève-t-on, est également soutenue par la branche de l’agriculture vivrière (0,3 point à la croissance du PIB) qui a bénéficié de la distribution des semences améliorées aux producteurs, notamment le riz et le maïs. Les activités d’élevage, la chasse et la pêche contribuent positivement à 0,1 point à la croissance du PIB.

Par contre, précise le rapport, « les activités de l’agriculture industrielle et d’exportation enregistrent une contribution négative de 0,2 point, en raison de la baisse d’activité dans les filières banane d’exportation, café, coton et cacao. La crise sécuritaire dans les zones de forte production de certaines de ces spéculations expliqueraient le mauvais comportement de ce sous-secteur ».

Dans l’ensemble, le secteur primaire a contribué à hauteur de 0,7 point à la croissance du PIB au deuxième trimestre.

Par ailleurs, le deuxième trimestre 2018 est marqué, en ce qui concerne les autres secteurs comme le secondaire, par une poursuite sur une tendance positive de 1% après 1,3% observé au premier trimestre de l’année 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here