Mauritanie: ultimatum pour les sociétés de transfert d’argent

0
La Banque centrale mauritanienne (BCM) a donné un délai de 15 jours « à toute société de transfert de fonds ou de valeurs qui n’aura pas déposé une demande de régularisation ou dont la demande aura été rejetée », pour se conformer aux réglementations en vigueur.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Membre Premium

douze + 1 =

   
Enregistrement d'un nouveau membre
*Champ requis