La NDB octroie un prêt de 300 millions de dollars à l’Afrique du Sud

0
La Nouvelle banque de développement (NDB), anciennement connue sous le nom de Banque de développement des BRICS, a approuvé un  prêt de 300 millions de dollars en faveur de l’Afrique du Sud.
Le montant est destiné  à financer des projets visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone et améliorer l’efficacité énergétique.
Un financement qui vient à son heure  car le pays de Nelson Mandela tente de diversifier son bouquet énergétique afin de réduire sa dépendance vis-à-vis des centrales électriques au charbon.
Le prêt sera octroyé à travers la Banque de développement de l’Afrique australe, selon une annonce de l’institution.
Depuis 2011, les BRICS qui représentent près de la moitié de la population mondiale et plus de 20% du produit intérieur brut (PIB) mondial se réunissent pour un sommet annuel. Cette semaine, la rencontre se tient à Johannesburg, en présence du président rinois Xi-Jiping, et du premier Indien, Marenda Modi, entre autres.
Le groupe qui comptait alors quatre pays a été rejoint en 2011 par l’Afrique du Sud et comprend désormais le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.
Pour rappel, la banque a accordé en mai dernier, un prêt de 200 millions de dollars à Transnet SOC Ltd., opérateur portuaire et de fret sud-africain, pour réhabiliter les terminaux à conteneurs de Durban, sur la côte est du pays.
A noter que la banque basée à Shanghai commencera également à lever des fonds et à prêter des prêts en rand sud-africain pour aider à protéger ses clients du risque de change.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here