Egypte : les plans de la banque Misr pour financer sa croissance

0

La deuxième banque égyptienne, Misr, s’est attaché les services d’une banque internationale pour gérer un prêt syndiqué à moyen terme de 500 millions de dollars afin de financer sa croissance grâce à une dette à faible coût.

Selon le président de la Banque Misr, Mohamed Eletreby, le partenariat consiste à trouver des banques pour garantir le prêt qu’elle espère obtenir au troisième trimestre.

« Il est préférable de s’appuyer désormais sur les prêts internationaux car leurs taux d’intérêt sont bons. C’est la raison pour laquelle la Banque Misr a décidé de reporter l’année prochaine ses projets d’émission d’obligations internationales », a déclaré M. Eletreby.

La banque Misr prévoit d’étendre ses opérations alors que le gouvernement égyptien continue d’opérer des changements économiques radicaux visant à stimuler la croissance, à réduire les coûts et à réduire le poids du secteur public.

A noter la banque cherche à accroître ses liquidités en cédant une partie de ses participations dans des entreprises du secteur public et des banques, notamment la Banque du Caire et la Cairo Amman Bank, a précisé M. Eletreby. Plusieurs prêteurs internationaux se sont montrés intéressés à acheter la participation de 10,78% qu’ils détiennent au Caire Amman, et une décision est attendue avant la fin de l’année.

La banque prévoit également de conclure la vente de sa participation de 2,43% dans Samba Financial Group, en Arabie Saoudite, au quatrième trimestre ou au premier trimestre de 2019, a-t-il ajouté. La banque a déjà vendu 30% de cette participation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here