L’UE double sa contribution dans le financement de la force conjointe G5 sahel

0

L’Union européenne va doubler son soutien financier à la force militaire conjointe du G5 Sahel de 50 à 100 millions de dollars.

L’annonce a été faite par Federica Mogherini ce vendredi 23 février 2018 à Bruxelles en Belgique, lors de la conférence des donateurs à Bruxelles.

Plusieurs partenaires prennent part à cette réunion tels que l’Union africaine, la CEDEAO, la France, aux côtés du chef d’Etat du Niger, Mahamadou Issoufou et président en exercice du G5 sahel et ses homologues du Mali, du Burkina, de la Mauritanie et du Tchad.

L’objectif de cette réunion qui était d’atteindre les 300 millions d’euros est déjà atteint, car avant la rencontre 294 millions d’euros, soit plus de 192 milliards de francs CFA, étaient déjà dans la cagnotte de la force conjointe du G5 sahel.

Pour rappel, en juillet, l’union européenne avait annoncé une première contribution de 50 millions d’euros qu’elle vient de doubler pour le porter à 100 millions d’euros.

Il est à noter que le budget initial de la force conjointe du G5 sahel est estimé à 423 millions d’euros, soit 277 milliards de francs CFA.

Des partenaires comme la France, l’Arabie Saoudite, les Etats-Unis, l’Union européenne ont déjà annoncé leur contribution. Ce qui s’ajoute aux 10 millions d’euros (6 milliards 650 millions de francs CFA) que chacun des 5 pays membre doit payer en guise de contribution.

A ce jour les montants décaissés ou promis s’élèvent à 294 millions d’euros, soit un peu plus de 192 milliards de francs CFA.

Si on prend en compte l’annonce de la contribution de l’Union européenne, 344 millions d’euros des 423 millions d’euros nécessaires au fonctionnement de la force conjointe du G5 sahel sont déjà acquis ou promis.

La force conjointe du G5 qui comptera à terme 5000 hommes a pour but la lutte contre le terrorisme et le trafic en tout genre dans la sous-région sahélienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here