Côte d’Ivoire : le gouvernement limite l’âge des véhicules d’occasion importés

0
Le gouvernement ivoirien a décidé de mesures restrictives visant à limiter l’âge des véhicules d’occasion importés dans le pays. Un décret fixe des limites selon le type de véhicule importé et l’activité à laquelle il est affecté.

Pour les véhicules d’occasion destinés au transport public de personnes ou de marchandises, la limite d’âge est de 5 ans pour les taxis, 7 ans pour les minicars de 09 à 34 places, 7 ans pour les camionnettes jusqu’à 5 tonnes, 10 ans pour les cars de plus de 34 places, 10 ans pour les camions de 5 à 10 tonnes et 10 ans pour les camions de plus de 10 tonnes.
Concernant les véhicules de tourisme, l’âge limite est désormais de 5 ans à compter de la date de leur première mise en circulation à l’étranger.
Pour les autorités, ce dispositif vise à réduire significativement le nombre croissant d’accidents de la route ainsi que les gaz polluants qui induisent de graves problèmes de santé et nuisent considérablement à l’environnement.
Il faut dire que la relance de l’économie ivoirienne s’est accompagnée, depuis 2011, d’une forte croissance des importations des véhicules. En 2016, ce sont une peu plus de 56 000 véhicules qui ont été immatriculés dont seulement environ 10 000 véhicules neufs.
D’après le ministre des Transports Amadou Koné, 75% du parc automobile ivoirien a un âge oscillant entre 16 et 20 ans.
Les importateurs de véhicules d’occasion ont jusqu’au mois de mars prochain pour se conformer aux la nouvelle réglementation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here