Côte d’Ivoire : les entreprises sud-coréennes Hyundai Rotem et Dongsan sortent du projet du métro d’Abidjan

0
Les  sociétés sud-coréennes,  Hyundai Rotem et Dongsan, parties prenantes du consortium STAR, le concessionnaire du projet du métro d’Abidjan, plient bagage. Le gouvernement ivoirien a annoncé ce mercredi avoir racheté les parts de ces entreprises au sein du groupement.

Ces sociétés associées aux firmes françaises Bouygues et Keolis avaient décrochées en juillet 2015 le contrat de concession pour la conception, le financement, la réalisation et l’exploitation de la ligne 1 du métro d’Abidjan.
Pour le gouvernement ivoirien,  la décision a été prise en raison «de difficultés portant sur la définition du projet et ses modalités de financement» et en vue de «la relance de ce projet de haute portée stratégique pour le District d’Abidjan».
Ce rachat a été effectué dans le cadre d’un avenant à la convention de concession qui a vu l’Etat ivoirien reprendre 42% du capital de la STAR détenus par les coréens. Cette évolution a lieu alors que la France a récemment décaissé une enveloppe de 1,4 milliard d’euros pour remettre en selle le projet embourbé faute de financement.
La question reste de savoir si l’Etat ivoirien entend conserver ses parts, ce qui reste peu probable, ou s’il s’agit d’une manœuvre pour les rétrocéder à d’autres entreprises françaises comme le prédisent déjà certaines sources.
La ligne 1 du métro d’Abidjan doit traverser la ville d’Abidjan du nord au sud sur une distance de 37,9 km. Le lancement des travaux est prévu pour ce mois de novembre, en présence du président français Emmanuel Macron.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here