Arcelor : l’Etat algérien veut 51% au dinar symbolique

0

 Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal (photo) ,  a affirmé que le dossier d’Arcelor  Mittal  connaîtra prochainement une avancée  permettant  à l’Etat de détenir 51% de cette unité. L’Etat entend détenir 51% au dinar symbolique.

Mais jusqu’à présent, les négociations relatives à la reprise  du complexe sidérurgique d’El Hadjar (Annaba) sont en cours.  Et ce en dépit des assurances du  ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Cherif Rahmani, qui affirmait en juin dernier que le dossier sera bouclé avant la fin de l’été. 
Ce complexe, qui a produit quelque 600.000 tonnes d’acier en 2012, est détenu actuellement à hauteur de 70% par le numéro un mondial de la sidérurgie et à 30% par le groupe public algérien Sider. Il faut souligner aussi qu’une convention signée par le syndicat et la Direction générale de Sider prévoit une augmentation salariale. L’augmentation salariale décidée «sans conditions» dans le cadre de cet accord collectif devait être appliquée à hauteur de 10 % à partir du mois d’août 2013, les 6 % restants devant être versés en deux parties de 3 %  en août 2014 puis en août 2015.
Youcef MAALLEMI – Alger

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here