Afrique 2.0: des ressources naturelles pour la transformation économique

0

ANP conteneurs Le forum annuel des décideurs politiques, économistes et chercheurs travaillant sur ​​les questions africaines aura lieu le 7octobre, à Paris, France. Le forum aura lieu dans le contexte d’inverser la tendance précédente des années 1990qui a abouti à une transformation structurelle positive au cours des10 dernières années. En outre, la productivité globale a augmenté, avec le travail qui a évolué vers des activités plus productives.

Avec une croissance de 4,8% prévue pour 2013 et jusqu’à 5,3% pour 2014, les perspectives économiques à moyen terme pour l’Afrique continuent d’être favorables en dépit des turbulences de l’économie mondiale.
Pourtant, les économies africaines font face au redoutable défi de créer des possibilités d’emplois rémunérateurs pour des millions de personnes à la fois en maintenant le rythme de croissance et en la rendant plus inclusive.
Le forum discutera de la nécessité de créer des possibilités d’emplois et de création de richesses durables et la nécessité pour l’Afrique de tirer le meilleur parti de ses ressources naturelles. À cet égard, se concentrer sur ​​les secteurs prometteurs pour les emplois peu qualifiés et mettre en place des conditions favorables pour la diversification et la modernisation sont des facteurs clés. En outre, la transformation structurelle et l’inclusion sont essentielles à la réalisation de ce grand potentiel. Les organisateurs soulignent que les abondantes richesses naturelles que possède l’Afrique peuvent servir de base à cette transformation.
Le Forum est la réunion annuelle de responsables politiques, économistes et chercheurs travaillant sur et avec l’Afrique. Chaque année, plus de 500 participants (ministres et représentants de haut niveau du secteur privé, des universités et des organisations de la société civile) se réunissent pour discuter de la performance des économies africaines et des grands enjeux auxquels le continent fait face. Le Forum est organisé par le Centre de développement de l’Organisation pour la coopération économique et le développement, en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Commission économique pour l’Afrique (CEA), le Gouvernement français, ainsi que l’Union européenne.

 

Source: Section de communication extérieure de la CEA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here