L’acquisition des avions chinois se précise au Cameroun

0

Avion chinoisAnnoncés dans la flotte de la compagnie nationale de transport aérien Camair Co depuis septembre 2012, les avions de fabrication chinoise de marque MA60 ne sont toujours pas  livrés. Robet Nkili, le ministre camerounais des Transports  justifie ce retard par l’absence de ce type d’avion dans la réglementation camerounaise qui ne reconnaissait jusqu’ici que les avions de type américain et européen.

Du coup, la direction générale de l’Autorité aéronautique ne pouvait pas délivrer des immatriculations qui auraient permis l’incorporation de ces avions dans la flotte de Camair Co. « J’ai signé un arrêté qui incorpore ce type dans la réglementation camerounaise », rassure Robert Nkili. A l’en croire, ce préalable étant désormais rempli, le ministère des finances et les différents autres acteurs concernés procéderont  aux réglages nécessaires qui faciliteront l’acquisition des trois avions MA60 attendus depuis l’an dernier. « Et l’autorité aéronautique va délivrer ce que nous appelons les numéros d’immatriculation. Numéros qui seront communiqués très rapidement à Beijing en Chine. La formation va démarrer : les pilotes, les stewards…et l’avion viendra » confirme le ministre camerounais des transports.

Le modern Ark 60 (MA60) est le tout premier avion de ligne développé par la Chine et introduit dans le marché en 2000. Il peut se contenter de deux membres d’équipage et transporter 60 passagers avec une puissance unitaire de 2750 chevaux. Sa vitesse maximale est de 514 km/H. En juillet 2012, Robert Nkili avait signé un avenant du contrat avec Avic International Holding Corporation, une entreprise chinoise de construction d’avions.

Celle-ci s’était alors engagée à fournir au Cameroun des avions MA60 d’une capacité de 48 places qui devaient servir au transport local et desservir les capitales régionales du pays qui ne comptent que de petits aérodromes. Le Cameroun s’était engagé à acheter trois MA60 à 61 milliards de FCFA avant que le gouvernement chinois ne s’engage à lui donner le troisième gratuit. Depuis lors, les avions étaient toujours attendus. Le ministère de la défense du Cameroun détient déjà un MA60 qui de l’avis des utilisateurs est un très bon avion.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here