En Côte d’Ivoire, un redressement fiscal impacte le résultat semestriel de la société SAPH

0
Le mercredi 08 Mai 2019, la Société Africaine de Plantations d‘Hévéas (SAPH) a organisé son Assemblée Générale Ordinaire. L’évènement a eu lieu en présence de plus de 450 actionnaires à la salle de conférence CRRAE-UMOA au Plateau. Les administrateurs de SAPH, conduits par leur PCA M. Jean-Louis BILLON, ont présenté le bilan des activités au titre de l’exercice 2018 ainsi que les perspectives de la filière. Ils ont aussi mentionnés les prochains investissements dans l’augmentation des capacités de production.

Une notification de redressement fiscal portant sur les exercices 2015 à 2017 a impacté négativement l’activité de la Société Africaine de Plantation d’Hévéas (SAPH) basée à Abidjan au terme du premier semestre 2019. Selon les responsables de la SAPH, une vérification générale de comptabilité effectuée par la direction des vérifications fiscales nationales de la direction générale des Impôts a débuté le 02 juillet 2018 et s’est achevée le 27 juin 2019.

La notification définitive de redressement qui en a résulté, a porté sur un montant total de 2.600.940.149 FCFA dont 2.400.940.149 FCFA relatifs aux droits simples et 200 millions FCFA relatifs aux pénalités et majorations. «Ces montants ont été entièrement comptabilisés et payés sur la période de juin 2019 par la société», ont affirmé les dirigeants de la SAPH. Cette forte somme a eu entre autres conséquences de voir la société afficher un résultat net déficitaire de 851 millions de FCFA. Ce dernier s’est pourtant amélioré de 825 millions de FCFA par rapport à son niveau de juin 2018 où, il s’établissait à -1,675 milliard de FCFA. Le chiffre d’affaires net de la société a, pour sa part enregistré une progression de 14% à 64,351 milliards de FCFA contre 56,402 milliards de FCFA au 30 juin 2018. Cette variation est la conséquence de la hausse des volumes vendus en très nette hausse de plus de 13.000 tonnes au cours du semestre sous revue.

Le résultat d’exploitation a fait un grand bond, passant de -316 millions de FCFA au 30 juin 2018 à +1,353 milliard de FCFA un an plus tard. Il en est de même du résultat des activités ordinaires qui passe d’une situation déficitaire de 1,519 milliard de FCFA au premier semestre 2018 à une situation excédentaire de 85 millions de FCFA au 30 juin 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here