Youssouf Fadiga, directeur général de la BNI
La Banque nationale d’investissement (BNI), détenue à plus 80 % par l’Etat, a réalisé un résultat net de plus de 57 millions de dollars en 2021, contre 27,8 millions de dollars en 2020, soit une hausse de 105%. Une performance qui a permis à la banque d’enregistrer une croissance de 83% du PNB sur cet exercice du plan stratégique dénommé « Performance 2026 ». Bâti autour de 6 piliers, ce plan vise à hisser la BNI dans le top 3 du secteur bancaire avec, entre autres,  la mise en place d’une gouvernance et organisation permettant de sécuriser l’exécution du plan,


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis