Le président malien de la transition, Assimi Goita, reçoit le médiateur de la Cédeao dans la crise malienne, le 25 février 2022 à Bamako.
La reprise du dialogue entre le gouvernement malien et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) n’a pas encore accouché d’une convergence de vue sur le principal point d’achoppement : la durée de la transition qui, initialement, devait prendre fin suite à la tenue d’élections présidentielles ce dimanche 27 février. La situation est encore confuse suite à une visite effectuée dans le pays cette semaine par une délégation de la communauté régionale, conduite par Goodluck Jonathan, l’ancien président du Nigeria dans un rôle de médiateur dans la crise malienne. Pour sa part, un communiqué de l’institution se


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis