Le président tunisien Kaïs Saïed
La cheffe du cabinet présidentiel de la Tunisie, Nadia Akacha, a annoncé ce lundi 24 janvier, sa démission motivée par « de divergences fondamentales de points de vue en lien avec l’intérêt supérieur du pays ». Elle était en fonction depuis deux ans. « J’ai eu l’honneur d’œuvrer pour l’intérêt du pays aux côtés du président de la République. Aujourd’hui, en présence de divergences fondamentales de points de vue en lien avec l’intérêt supérieur du pays, je considère qu’il est de mon devoir de me retirer, souhaitant le succès à tous et priant Dieu de protéger ce pays de tout


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis