SecteursEnergieTotal et CNOOC investissent le pipeline Ouganda-Tanzanie

Total et CNOOC investissent le pipeline Ouganda-Tanzanie

-

Le français Total et le chinois CNOOC ont signé début avril une série d’accords pour la construction du pipeline Ouganda-Tanzanie. Le projet de 3,5 milliards de dollars (3 milliards d’euros) porté par Total et CNOOC prévoit la gestion des champs pétrolifères de la région du lac Albert à l’ouest de l’Ouganda et propose d’acheminer le brut vers la côte tanzanienne via le pipeline de pétrole brut de l’Afrique de l’Est (EACOP).La découverte des réserves de brut en 2006 a suscité l’espoir en Ouganda mais l’exploitation était retardé depuis par des différends commerciaux et fiscaux.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X