José Villarejo.
Le commissaire de police espagnol José Villarejo, 69ans, le site Diario Rombe spécialisé sur la Guinée Equatoriale, l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP) et Delfin Mocache Massoko seront poursuivis pour avoir participé à un plan visant à extorquer et espionner des entreprises africaines, rapporte le cabinet d’avocat Centurion Law. Le commissaire de police espagnol en disgrâce depuis deux ans, après avoir fait chanter tout le royaume aurait, selon un acte d’accusation du gouvernement espagnol, reçu de l’argent (5 millions de dollars) et a travaillé avec le blog Diario Rombe axé sur la Guinée équatoriale pour discréditer les entreprises et


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis