L’Angola de retour du purgatoire (Moody’s)

0
Après trois années de contraction, l’Angola devrait sortir de la récession et enregistrer une croissance de 0,3%, indique Moody’s’ Investors Service. Le ratio de la dette au PIB connaîtra aussi un repli pour se stabiliser à 70%. L’agence de notation souligne par ailleurs que la dette reste sujette à une nouvelle dépréciation du taux de change compte tenu du stock de dettes en devises et liées à ces devises ainsi que du risque de ralentissement


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis