Révision du code minier congolais : bras de fer en vue

0
C’est dans un  climat tendu, marqué par une défiance grandissante entre les majors minières et l’Etat congolais, que le président Joseph Kabila rencontrera mardi les dirigeants des sept opérateurs les plus puissants du pays. L’annonce de cette réunion, demandée expressément par les industriels Randgold, CMOC-TFM, Glencore, Ivanohe Mines, Anglo Ashanti Gold, MMG et Zijin Mining, a été faite vendredi dernier par le ministre des mines, Martin Kabwelulu, et portera sur le nouveau- et controversé- code


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis