Au terme du premier semestre 2017, les résultats présentés par Attijariwafa Bank  (Total bilan de 47 milliards d’euros, en croissance de 12%; PNB de 1,5 milliard d’euros, en augmentation de 4,4% et résultat consolidé de 280 millions d’euros en augmentation de 7,6% entre les premiers semestres 2016 et 2017 ) laissent entrevoir une profonde reconfiguration du fait de l’acquisition de Barclays Egypt.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Membre Premium

4 × cinq =

   
Enregistrement d'un nouveau membre
*Champ requis