Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, vient d’inaugurer ce 17 juin le nouvel Aéroport international de Port-Gentil qui porte son nom, en présence des dirigeants de Total Gabon, financier du projet.

Les travaux de l’infrastructure ont été entièrement financé par la compagnie pétrolière à hauteur de 73,7 milliards de FCFA, environ 140 millions de dollars US. Le financement entre dans le cadre de la Provision pour investissements diversifiés (PID), un mécanisme mis en place par Total et l’État gabonais dans le but financer le développement du pays grâce aux e chantier avait démarré en août 2011.

Grâce à l’allongement de la piste d’atterrissage qui est désormais de 2,7 km, le désormais Aéroport international Ali Bongo Ondimba peut maintenant recevoir des avions long courrier. Il permettra également aux pétroliers de faire des vols directs Europe – Port-Gentil sans pour autant passer par Libreville et vice versa.

Cependant, les premiers vols internationaux ne sont annoncé que pour janvier 2017, selon un responsable de l’ASECNA, institution chargée de gérer la sécurité des aéroports dans 17 pays africains. Il faudra au préalable une série de certifications.

Share Button