mai, 2022

11mai(mai 11)8:00 am17(mai 17)6:00 amDakar, Cinquante-quatrième session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la Commission économique pour l’Afrique

Détails de l'évènement

11-17 mai 2022.
Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD) Diamniado.

MERCREDI 11 MAI 2022
Réunion du Comité d’experts

Lieu : Salle Ovale
9 heures – 9 h 30
Ouverture de la réunion (point 1 de l’ordre du jour)
9 h 30 – 9 h 45
Élection du Bureau et adoption de l’ordre du jour et du programme de travail (point 2 de l’ordre du jour)
9 h 45 – 11 heures
Première séance ; Aperçu de l’évolution récente de la situation économique et sociale en Afrique (point 3 de l’ordre du jour)
11 heures – 11 h 15
Pause
11 h 15 – 12 h 30
Deuxième séance : Évaluation des progrès de l’intégration régionale en Afrique (point 4 de l’ordre du jour)
12 h 30 – 14 h 30
Déjeuner
14 h 30 – 16 heures
Troisième séance : Présentation du thème de la cinquante-quatrième session de la Commission économique pour l›Afrique : « Financement de la relance de l’Afrique : trouver des solutions innovantes » (point 5 de l’ordre du jour)
16 heures – 16 h 15
Pause

16 h 15 – 17 h 30
Troisième séance (suite)
17 h 30
Réception.

JEUDI 12 MAI 2022
Réunion du Comité d’experts Lieu : Salle Ovale
9 heures – 10 h 45
Quatrième séance : Questions statutaires (point 6 de l’ordre du jour)
10 h 45 – 11 heures
Pause
11 heures – 12 h 30
Cinquième séance : Questions statutaires (point 6 de l’ordre du jour)
12 h 30 – 14 h 30
Déjeuner
14 h 30 – 16 heures
Sixième séance : Questions statutaires (point 6 de l’ordre du jour)
16 heures – 16 h 15
Pause
16 h 15 – 18 heures
Septième séance : Questions statutaires (point 6 de l’ordre du jour)

VENDREDI 13 MAI 2022
Réunion du Comité d’experts Lieu : Salle Ovale
9 heures – 10 h 30
10 h 45 – 11 h 15
Huitième séance : Questions statutaires (point 6 de l’ordre du jour)
10 h 30 – 10 h 45
Pause
Date, lieu et thème de la cinquante-cinquième session de la Commission économique pour l’Afrique (point 7 de l’ordre du jour)
11 h 15 – 11 h 30
Questions diverses (point 8 de l’ordre du jour)
11 h 30 – 16 heures
Rédaction du rapport de la réunion du Comité d’experts
12 h 30 – 14 h 30
Déjeuner
16 heures – 18 heures
Neuvième séance : Examen et adoption du rapport du Comité d’experts ; examen des recommandations et des projets de résolution (point 9 de l’ordre du jour)
18 heures – 18 h 30
Clôture de la réunion (point 10 de l’ordre du jour).

SAMEDI 14 MAI 2022

Manifestations parallèles
9 heures – 10 h 30
Manifestation parallèle 1 : Lancement du Rapport économique sur l’Afrique 2021 : Lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité en Afrique pendant la pandémie de COVID-19
Organisateurs : Commission économique pour l’Afrique (Division de la planification stratégique, du contrôle et des résultats ; Division du genre, de la lutte contre la pauvreté et des politiques sociales ; et Division de la macroéconomie et de la gouvernance)
Lieu : Salle d’événements parallèles A
L’objectif de ce lancement est de faire connaître les principales conclusions du Rapport économique sur l’Afrique 2021 en termes de lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité pendant la pandémie de COVID-19. Les décideurs et les autres parties prenantes recevront des informations fondées sur des données probantes concernant les mesures à prendre pour réduire la vulnérabilité des personnes qui risquent de tomber dans la pauvreté en raison de la pandémie et des chocs futurs, et pour se prémunir contre les risques afin de bâtir un meilleur avenir et de faire preuve de résilience.

9 heures – 10 h 30
Manifestation parallèle 2 : Combler le déficit de financement de l’adaptation en Afrique : une perspective régionale sur un défi mondial
Organisateur : Organisation des Nations Unies pour le développement industriel
Lieu : Salle d’événements parallèles B
Cette manifestation parallèle réunira un panel de représentants de haut niveau des gouvernements, des organisations internationales, des institutions financières internationales et du secteur privé afin de délibérer sur les stratégies et les enseignements tirés de l’expérience concernant les efforts visant à combler le déficit de financement de l’adaptation en Afrique. Les débats porteront sur la façon de tirer parti des guichets de financement de la relance après la COVID-19, de la coopération internationale et des fonds multilatéraux pour le climat afin de relever ce défi mondial. Si de fortes mesures d’atténuation sont le moyen de réduire l’impact et les coûts à long terme, une ambition accrue en termes d’adaptation est essentielle pour éviter de creuser les écarts socio-économiques existants et pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

11 heures – 12 h 30
Manifestation parallèle 3 : Financement innovant des petites et moyennes entreprises au service d’une reprise résiliente en Afrique : une perspective axée sur le genre et la jeunesse
Organisateurs : Gouvernement sénégalais, équipe de pays des Nations Unies au Sénégal, Commission économique pour l’Afrique (Institut africain de développement économique et de planification ; Bureau sous-régional en Afrique de l’Ouest; Bureau sous-régional en Afrique du Nord) et Alliance des jeunes pour le leadership et le développement en Afrique.
Lieu : Salle d’événements parallèles C
Cette manifestation parallèle réunira un panel de représentants de haut niveau du Gouvernement sénégalais, de la Commission économique pour l’Afrique, du secteur privé et des représentants des femmes et des jeunes. Elle a pour objectif principal de présenter une analyse et des recommandations pratiques sur les moyens innovants de financer les petites et moyennes entreprises, en mettant l’accent sur la création d’emplois pour les femmes et les jeunes. Elle mettra en lumière des solutions et des mécanismes innovants pour assurer une reprise résiliente, offrir un meilleur accès au financement et promouvoir l’inclusion des femmes et des jeunes. À cette occasion, les participants examineront une plateforme de mise en relation des entreprises d’Afrique de l’Ouest développée par la CEA en vue de définir les actions nécessaires pour assurer son fonctionnement efficace et durable. La plateforme sera un portail en nuage qui facilitera la mise en relation automatique des entreprises, le partage des ressources, la fourniture d’orientations en matière de marketing et la mise en commun des ressources. Elle comportera un programme qui facilite la création et l’approfondissement des liens entre les filiales de sociétés étrangères et les petites et moyennes entreprises d’Afrique de l’Ouest et d’ailleurs, rendant ainsi ces dernières plus efficaces et durables.

Manifestation parallèle 4 : Flux financiers illicites en Afrique : efforts régionaux pour suivre, récupérer et restituer les avoirs
Organisateur : Commission économique pour l’Afrique (Division de la macroéconomie et de la gouvernance)
Lieu : Salle d’événements parallèles D
Cette manifestation parallèle a pour objectif principal de partager les données d’expérience des pays africains en matière de lutte contre les flux financiers illicites. Elle permettra aux décideurs et à d’autres parties prenantes de disposer d’informations factuelles sur l’état actuel des cadres juridiques pour le recouvrement des avoirs, ainsi que sur les résultats obtenus et les difficultés rencontrées avec ces cadres. Les participants étudieront les possibilités d’élargir la portée des mesures visant à récupérer les avoirs perdus du fait des flux financiers illicites.

14 heures – 15 h 30
Manifestation parallèle 5 : Impact de la crise en Ukraine sur le financement du développement en Afrique : exemples tirés d’un certain nombre de pays
Organisateurs : Commission économique pour l’Afrique (Bureau sous-régional en Afrique australe), Gouvernement angolais et Bureau du Coordonnateur résident en Angola
Lieu : Salle d’événements parallèles A
Cette manifestation parallèle a pour objectif principal de stimuler la réflexion et la discussion sur l’impact que la crise aura sur le développement durable des économies africaines et leurs besoins de financement, en prenant pour exemples l’Afrique du Sud, l’Angola et le Mozambique. Les participants s’efforceront de comprendre les canaux par lesquels les effets d’entraînement de la crise se produiront. Ils évalueront également les gains et les pertes attendus de la crise et comment ceux-ci varieront en fonction du profil commercial et économique de chaque pays. Enfin, ils estimeront les effets de la crise sur la marge de manœuvre budgétaire, les soldes extérieurs et la viabilité de la dette, afin de déterminer les politiques optimales pour les pays africains.

Manifestation parallèle 6 : Les défis de la mobilisation du marché des capitaux pour financer une transition énergétique durable
Organisateur : Royaume du Maroc
Lieu : Salle d’événements parallèles B
Cette manifestation parallèle a un triple objectif : présenter les réalisations en matière de finance verte au Maroc, en particulier celles liées aux engagements pris dans le cadre de la feuille de route correspondante ; présenter les ambitions dans le cadre des nouveaux engagements pris par le Maroc et leurs implications pour le secteur financier et le marché des capitaux aux niveaux national et continental ; et mener une réflexion sur la contribution du marché des capitaux au financement d’une transition énergétique durable et d’une relance économique durable au niveau continental.
16 heures – 17 h 30
Manifestation parallèle 7 : Alignement des plans de développement nationaux sur la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel
Organisateurs : Ministère sénégalais de l’économie, du plan et de la coopération, Bureau de la coordination des activités de développement des Nations Unies, Bureau du Coordonnateur spécial pour le développement au Sahel et Bureau du Coordonnateur résident au Sénégal
Lieu : Salle d’événements parallèles C
Les principaux objectifs sont de sensibiliser les autorités nationales à la nécessité d’aligner leurs stratégies nationales de développement sur les piliers de la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel (à savoir la gouvernance, la sécurité et la résilience) et de définir des méthodes innovantes et mixtes de financement du développement dans le contexte de la pandémie de COVID-19, de l’instabilité politique et de l’impact de la crise ukrainienne.

16 heures – 17 h 30
Manifestation parallèle 8 : Financement innovant sur les marchés de capitaux pour la relance en Afrique
Organisateurs : Gouvernement sénégalais, African Securities Exchanges Association et Commission économique pour l’Afrique (Division du développement du secteur privé et des financements)
Lieu : Salle d’événements parallèles D
Cette manifestation parallèle offrira une tribune de haut niveau pour le dialogue entre les secteurs public et privé, notamment les investisseurs, sur les faits nouveaux et les avancées technologiques sur les marchés de capitaux, et montrera comment les fonds souverains et les fonds de développement stratégiques peuvent aider à stimuler le développement de l’Afrique.
DIMANCHE 15 MAI 2022 Manifestations parallèles
9 heures – 10 h 30
Manifestation parallèle 9 : Digital Earth Africa : l’observation de la Terre au service de la durabilité en Afrique
Organisateur : Commission économique pour l’Afrique (Centre africain pour la statistique)
Lieu : En ligne uniquement
Cette manifestation parallèle permettra de présenter le développement de Digital Earth Africa, source d’information privilégiée pour le développement durable en Afrique, et d’expliquer son application dans des domaines tels que les statistiques nationales, l’agriculture et les ressources en eau.
11 heures – 12 h 30
Manifestation parallèle 10 : Pour une croissance économique annuelle de 10 %
Organisateurs : Commission économique pour l’Afrique (Institut africain de développement économique et de planification) et Réseau des jeunes économistes de la CEA
Lieu : Salle d’événements parallèles B
L’objectif de cette manifestation parallèle est de mettre en évidence les leviers à activer pour assurer une croissance inclusive et durable. Plus précisément, il s’agira d’identifier les interventions stratégiques et économiques permettant d’atteindre l’objectif d’une croissance de 10 % (sur la base des résultats des recherches parrainées par le Réseau des jeunes économistes) et de tirer des conclusions pour faciliter la formulation des politiques économiques et la mobilisation des ressources financières.

11 heures – 12 h 30
Manifestation parallèle 11 : Manifestation de haut niveau pour le lancement des rapports de la CEA sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et le secteur privé
Organisateurs : Bureau du Pacte mondial des Nations Unies et Commission économique pour l’Afrique (Centre africain des politiques commerciales et Division du développement du secteur privé et des financements)
Lieu : Salle d’événements parallèles D
Les principaux objectifs sont de communiquer aux participants les résultats des travaux de recherche de la Commission concernant les conséquences de la ZLECAf sur la demande d’infrastructures et de services de transport ; de leur offrir une tribune pour un dialogue entre les acteurs clefs du secteur du transport et de la logistique et les investisseurs ; de procéder au lancement du rapport sur l’Indice-pays des affaires et d’indiquer les principales conclusions du déploiement de l’Indice en Afrique du Sud, en Angola, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Kenya, en Namibie et au Nigéria ; et de présenter les avantages de l’Indice et la stratégie du Pacte mondial pour l’Afrique.
WWW.UNECA.ORG/CFM2022
16 heures – 17 h 30
Manifestation parallèle 12 : Financer la protection sociale et accélérer la couverture en temps de crise : options pour une reprise centrée sur l’humain
Organisateurs : Bureau international du Travail et Bureau de la Conseillère spéciale pour l’Afrique
Lieu : Salle d’événements parallèles A
L’objectif principal de cette manifestation parallèle est de permettre aux participants de débattre des solutions concrètes de financement national et international pour l’Afrique, compte tenu des contraintes budgétaires actuelles et de la réponse inégale à la crise. Les discussions s’articuleront autour de la Déclaration d’Abidjan de 2019, sur la promotion de la justice sociale pour façonner l’avenir du travail en Afrique ; de la stratégie régionale africaine de protection sociale ; de l’accélérateur mondial d’emplois et de protection sociale pour une transition juste proposé par le Secrétaire général ; et de son rapport intitulé «Notre programme commun», qui appelle à un contrat social renouvelé.
Manifestation parallèle 13 : Financement du développement de l’Afrique par des mécanismes durables et innovants – partenariats public-privé, cryptomonnaies, envois de fonds et investissements de la diaspora
Organisateurs : Organisation internationale pour les migrations et Commission économique pour l’Afrique (Institut africain de développement économique et de planification)
Lieu : Salle d’événements parallèles D
L’objectif principal est de permettre aux participants de mieux comprendre le potentiel de financement du développement et de chercher de nouveaux moyens de l’exploiter. Les participants débattront des tendances, des défis et des possibilités qui sont liés aux options de financement du développement durable, en particulier les instruments financiers innovants tels que les partenariats public-privé, les cryptomonnaies, les envois de fonds et les investissements de la diaspora. Ils examineront l’utilisation d’un indice de performance durable pour évaluer la contribution des entreprises au développement durable sur la base de trois dimensions (environnementale, sociale et de gouvernance) ainsi que la satisfaction des parties prenantes, ce qui permettra de tirer des conclusions pertinentes pour une entreprise et/ou un pays donné. Enfin, ils partageront leurs expériences et présenteront des recommandations clefs relatives à la création d’un cadre directif et réglementaire favorable.

LUNDI 16 MAI 2022

Réunion ministérielle Lieu : Salle Ovale
7 h 45 – 9 h 15
9 h 30 – 10 h 15
Petit-déjeuner de travail
Architecture financière mondiale : une voix pour l’Afrique
Ouverture de la session (point 1 de l’ordre du jour)
y Allocution du représentant du pays hôte y Allocutions des invités spéciaux
10 h 15 – 10 h 30
Élection du Bureau et adoption de l’ordre du jour et du programme de travail (point 2 de l’ordre du jour)
10 h 30 – 11 heures
Pause café et conférence de presse
11 heures – 12 h 30
Dialogue ministériel de haut niveau sur le thème de la cinquante-quatrième session de la Commission : « Financement de la relance de l’Afrique : trouver des solutions innovantes « (point 3 de l’ordre du jour)
12 h 30 – 14 h 30
Déjeuner
14 h 30 – 16 heures
Tables rondes de haut niveau (point 4 de l’ordre du jour) y Table ronde 1 : Financer l’action climatique
16 heures – 17 heures
Manifestation spéciale : Conférence commémorative Adebayo Adedeji 2022
Le rôle de l’enseignement supérieur et du développement du capital humain dans la transformation de l’Afrique
17 heures – 17 h 15
Pause
17 h 15 – 18 h 45
Tables rondes de haut niveau (point 4 de l’ordre du jour)
y Table ronde 2 : L’avenir de la santé et de la résilience économique
18 h 45
Réception

MARDI 17 MAI 2022

Réunion ministérielle
Lieu : Salle Ovale
8 heures – 9 h 30
Tables rondes de haut niveau (point 4 de l’ordre du jour)
y Table ronde 3 : Financer la réalisation des objectifs de développement durable
9 h 30 – 11 heures
Examen des recommandations et des projets de résolution (point 5 de l’ordre du jour)
11 heures – 11 h 15
Pause
11.15 11 heures – 12 h 15
Examen et adoption de la Déclaration ministérielle (point 6 de l’ordre du jour)
12 h 15 – 12 h 45
Questions diverses (point 7 de l’ordre du jour)
12 h 45 – 13 heures
Clôture de la session (point 8 de l’ordre du jour)

Plus

Heure

11 (Mercredi) 8:00 am - 17 (Mardi) 6:00 am

Lieu de l'événement

Centre Abdou Diouf

Organisateur

CEACommission Économique pour l’Afrique.https://www.uneca.org/fr Avenue Menelik II Boîte postale 3001, Addis-Abeba, Éthiopie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

X