Situation économique de la Côte d’Ivoire : Une hausse légère enregistrée dans l’activité du secteur primaire

0

 Après avoir atteint la pente de 4,2% en 2018, l’activité du secteur primaire enregistrerait une légère hausse de 2,3% en 2019, selon  le rapport semestriel d’exécution de la surveillance multilatérale de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), dont Financial Afrik a reçu copie.

« Ce secteur serait tiré, principalement, par la hausse de 3,8% de la production vivrière, en raison de la poursuite des investissements dans le secteur agricole (PNIA 2, SNDR, etc.) et de la redynamisation des organisations professionnelles dans le secteur du vivrier », souligne le rapport. Qui note cependant une stagnation de l’agriculture d’exportation « sous les effets compensés de la baisse de certaines productions, notamment, le café (-24,2%), le cacao (-0,6%), l’anacarde (-4,1%) et de la hausse des autres spéculations, tels que la banane (+23,4%), le coton (+13,7%) et l’ananas (+11,8%) »

La poursuite d’un meilleur traitement phytosanitaire des plantations ainsi que l’amélioration des voies de desserte et des prix aux producteurs plus rémunérateurs, sont quelques recommandations proposées pour une meilleure productivité des produits.

Avec un taux de croissance de 7,5% en 2019 contre 7,4% en 2018, l’activité économique a connu un progrès de façon générale, avec un taux d’inflation annuel moyen de 0,6% comme en 2018, nous dit le rapport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here