En Afrique centrale, le Cameroun occupe la première place dans les transactions financières par Mobile Money dans la sous-région, avec 870 milliards fcfa (environ 1,5 milliard de dollars) réalisés 2014 et 2016.

Selon les chiffres publiés par l’Agence de régulation des télécommunications (ART), ce montant est le résultat de 84 millions de transactions par SMS. Depuis l’introduction des services du mobile money dans le pays en 2011, les Camerounais semblent avoir adopté la monnaie électronique. En 2014, la valeur de ces transactions étaient de seulement 200 milliards de F CFA (361 millions de dollars ).

Le Cameroun dispose de 6000 points de paiement sur son territoire, avec pas moins de 5,4 millions d’abonnés mobile money.
Les opérateurs de téléphonie mobile opérant dans le pays ont repéré le bon filon et ont rajouté au transfert d’argent, les services de paiement de factures, des frais de scolarité, des primes d’assurance, des frais de transport, l’achat de carburant et le règlement des courses dans certains supermarchés.

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile au Cameroun est de 80%, ce qui permet aux services rattachés au mobile money de trouver un marché propice pour leur développement.

Ce contenu pourrait également vous intéresser