Son Excellence Sheikha Hind bint Hamad Al-Thani, fondatrice et présidente de Teach For Qatar, et M. Ali Ahmed Al-Kuwari, directeur général de la Banque nationale du Qatar (QNB).

QNB Group qui se présente comme la première banque du Moyen-Orient et d’Afrique vient de franchir un nouveau record.  Sur la période de neuf mois close au 30 septembre 2017, le groupe qatari a réalisé un bénéfice net de 10,3 milliards de riyal qatarien, soit 2,8 milliards de dollars. Il s’agit d’une hausse de 6% sur une année glissante qui démontre la solidité du modèle de la banque et sa capacité à maintenir une forte croissance tout en contrôlant ses coûts.  Le total des actifs a atteint 792 milliards de rials (218 milliards de dollars), en hausse de 11% par rapport à septembre 2016, le plus haut jamais atteint par le Groupe.   La progression de QNB Group s’explique en partie par la croissance de 14% du crédit à l’économie, estimé à 159 milliards de dollars.

En outre, l’encours des dépôts, en hausse de 15%, a atteint 574 milliards de rials (158 milliards de dollars. Le taux de transformation des dépôts en crédit atteint donc 100,8% contre 1001,3% en 2016. Le coût d’exploitation de la banque est de 29% soit, à taille égale,  l’un des plus faibles du secteur.

En juillet dernier, QNB a ouvert ses agences à Bombay, la capitale économique de l’Inde, ce qui constitue une étape importante de sa vision 2020 qui vise à faire d’elle la première banque au Moyen Afrique, en  Asie du Sud-Est et en Afrique. En septembre dernier, la banque qatarie, décidément à l’offensive, a émis une “obligation Formosa” de 630 millions de dollars d’une maturité de 30 ans,  cotée à la Taipei Stock Exchange. Le terme “Obligation Formosa” désigne une obligation émise à Taïwan mais dans une monnaie autre que le nouveau dollar taïwanais.

S’agissant de l’Afrique,  QNB y est présente en tant que premier actionnaire  d’Ecobank avec 23,5% des parts. La logique de l’analyste technique voudrait que l’institution aille plus loin en renforçant sa présence d’abord au delà de 34% préalable à une prise de contrôle qui rappellerait, toutes proportions gardées et toutes réserves accumulées, le débarquement de Normandie.

 


L e nombre total d’employés de la QNB  est de plus de 27 800 personnes opérant à partir de 1 230 emplacements et 4 200 guichets automatiques desservant plus de 21 millions de clients.

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser