La Banque marocaine du commerce extérieur (Bmce Bank) va allouer au gouvernement camerounais un crédit d’un montant de 61 millions d’euros (environ 40 milliards de FCFA) destiné à construire des infrastructures pour la CAN 2019.
C’est le président de la République Paul Biya qui vient de rendre public un décret habilitant le ministre de l’Economie, Louis Paul Motaze, à signer la convention avec ladite banque.
Selon le décret présidentiel, ces fonds serviront à la construction de certaines infrastructures dédiées à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le Cameroun devrait accueillir en 2019.
Ainsi, les 40 milliards de FCFA vont financer la réhabilitation du stade Roumde-Adjia (30 000 places), la construction de son stade annexe, ainsi qu’un hôtel quatre étoiles à Garoua.
Pour rappel, ce financement de la Bmce Bank fait suite aux discussions entamées en janvier 2016 entre les autorités camerounaises et une délégation d’investisseurs marocains conduite par Mohammed Agoumi, directeur général des activités internationales de la Bmce.
Le 21 janvier 2016, précisément, la partie marocaine avait été reçue par le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh.
Les investisseurs marocains avaient alors annoncé des projets d’investissements à hauteur de 130 milliards de FCFA en terre camerounaise.
Ceci pour appuyer le gouvernement dans la réalisation de son plan d’urgence triennal (2015-2017) pour la relance de la croissance et l’organisation des coupes d’Afrique des nations de football en 2016 (CAN féminine) et 2019.

Ce contenu pourrait également vous intéresser