Une information à prendre avec des pincettes. Selon les sources diplomatiques mauritaniennes relayées par le site Alakhbar, le royaume du Maroc aurait informé  Mohamed Ould Bouamatou u’il est « persona non grata  » au Maroc.

Objet d’un mandat d’arrêt émis par la Mauritanie depuis le 1er septembre 2017, l’homme d’affaires ferait partie des contentieux qui pèsent dans les relations entre Rabat et Nouakchott.  Le site mauritanien qui ne cite pas ses sources croit savoir que que “cette décision du royaume du Maroc contribuerait à détendre les relations entre les deux pays”.  A commencer par l’accréditation du   nouvel ambassadeur du Maroc  Hamid Chabar.

Pour rappel, le  pouvoir judiciaire mauritanien avait  délivré le 1er septembre dernier ,un mandat d’arrêt international  contre l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou  et son directeur  technique  Mohamed Ould Dabbagh, pour avoir -selon la version du gouvernement Mauritanien- corrompu  un certain nombre de sénateurs et de  journalistes  mauritaniens.

Ce contenu pourrait également vous intéresser