Un nouveau code des investissements est en préparation en Côte d’Ivoire avec comme innovation des mesures spécifiques en faveur des entreprises locales, a annoncé le 29 septembre dernier le premier ministre ivoirien à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la CGECI Academy.

« Dans le cadre de la révision du code des investissements en cours, le gouvernement veille particulièrement à optimiser les avantages concédés aux opérateurs économiques tant nationaux qu’étrangers en mettant notamment l’accent sur le contenu local », a indiqué Gon Coulibaly. « (…) les incitations seront donc désormais liées au contenu local », a-t-il ajouté.

Les investisseurs internationaux seront donc exhortés à s’appuyer sur les entreprises locales dans la conduite de leurs opérations afin de mieux bénéficier des facilités que va offrir le nouveau texte. L’objectif est bien entendu d’ouvrir des espaces d’opportunités aux PME et donner un caractère plus inclusif à la croissance économique ivoirienne.

Il faut dire qu’il s’agit là d’une des grandes attentes du patronat ivoirien qui milite en faveur d’un soutien accru de l’Etat aux entreprises ivoiriennes dans la perspective de voir émerger des « champions nationaux », ces grandes entreprises locales appelées devenir à les futures locomotives de l’économie.

Le dernier code d’investissement date de novembre 2012. En 2016, ce sont 672 milliards FCFA d’investissements, soit un peu plus d’un milliard d’euros, qui ont bénéficiés des avantages de ce code via le guichet du CEPICI, l’agence de promotion des investissements.

Ce contenu pourrait également vous intéresser