Le prestigieux Institut de Sciences politiques de Paris, connu sous le nom de Sciences Po, va organiser des sessions de formation continue de « très haut niveau » au profit du top management du secteur privé ivoirien. Un accord de partenariat a été signé dans ce sens ce 2 octobre entre l’institut français et la CGECI, (confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire), le patronat ivoirien, en marge des Rencontres Africa 2017 qui se tiennent à Abidjan.

« C’est dans le cadre des formations continues que nous voulons offrir à nos membres que nous avons signé ce partenariat avec cette prestigieuse institution. Nous allons bientôt commencer la formation de nos dirigeants aussi bien dans la gestion des ressources humaines que dans la gestion des entreprises au sens large » a expliqué Vlafahi Méïté, directeur exécutif de la CGECI.

Cette formation de « très haut niveau » cible « la crème » des entreprises, des personnes qui sont des « sachant dans leur domaine d’activité », a détaillé M. Méïté. L’objectif visé par le patronat est leur faciliter l’accès aux meilleures formations internationales pour plus d’impact sur leurs organisations.

La première formation pilote qui porte sur « le pilotage stratégique de la fonction RH » va démarrer début 2018 avec environ 25 directeurs des ressources humaines. Ces derniers seront « encore plus compétents de bout en bout et seront capables aussi par eux-mêmes de transmettre autour d’eux des compétences et des connaissances même pour ceux qui ne pourraient pas venir faire cette formation » a souligné Nicolas Péjout, directeur de Sciences Po Executive Education.

La première session va démarrer à Abidjan début 2018, à mi-temps, sur une durée de 6 mois.

La CGECI, principale organisation patronale ivoirienne, regroupe plus de 1 500 entreprises pour 21,3 milliards d’euros de chiffres d’affaires et plus de 200 000 emplois.