West Africa Rating Agency (WARA) a publié, le 21 septembre 2017, la publication de la deuxième notation de Microcred Sénégal (MCS). Sur l’échelle régionale de WARA, la notation de long terme de MCS est affirmée à « BBB », en grade d’investissement, et sa notation de court terme est de «w-4».

Cette note reflète le succès rapide, la croissance équilibrée et les performances financières saines de MCS, qui a su se positionner comme un Système Financier Décentralisé (SFD) majeur au Sénégal. La perspective attachée à ces notations devient positive. Simultanément, sur son échelle internationale, WARA affirme aussi la notation de MCS et révise sa perspective dans un sens favorable ; ces notations sont donc désormais : iB/Positive/iw-6.

WARA justifie ces notations par le fait que la gouvernance de MCS est rigoureuse: l’appétit de ses actionnaires pour le risque étant modéré, les mécanismes de contrôle et d’incitation sont minutieusement exécutés, et la gestion se montre prudente. En outre, la position concurrentielle de MCS est non seulement déjà robuste, mais elle tend aussi à s’améliorer: en deuxième position en matière d’encours de crédit, MCS ne cache pas son ambition de devenir le leader de son marché à moyen terme.

La notation s’appuie sur plusieurs facteurs dont  l’assistance technique et le potentiel support de refinancement qu’apporte l’actionnaire majoritaire de MCS, à savoir
Microcred S.A.S., enregistrée à Paris et qui fait office de société holding du Groupe Microcred.  Microcred S.A.S. est une holding non-opérationnelle : dans ce cas, méthodologiquement, WARA s’interdit d’appliquer un degré de support externe au-delà de la note intrinsèque.

 

 

Des liens forts avec la holding mère

Microcred S.A.S. est l’actionnaire majoritaire de MCS, avec 51% du capital de la filiale sénégalaise du Groupe. Les cinq autres actionnaires (minoritaires) sont des investisseurs institutionnels domestiques et internationaux. Deux conventions lient MCS à Microcred S.A.S. En l’espèce, la filiale sénégalaise du Groupe s’appuie sur un contrat
d’assistance technique avec la holding du Groupe, par lequel Microcred S.A.S. fournit à MCS un certain nombre de services de conseil et d’accompagnement opérationnel ; l’autre convention est un accord d’apport en compte courant d’actionnaire, par le truchement duquel MCS peut solliciter un prêt auprès de son actionnaire majoritaire,
en cas de besoin. Ces deux conventions sont rémunérées chaque fois qu’elles sont appliquées, ce qui se produit en permanence pour la première, et rarement quant à la seconde. En 2016, MCS a versé au siège la somme de 630, 846 euros au titre de la convention d’assistance technique, tandis que la convention d’apport en compte
courant n’a pas été sollicitée par MCS depuis de nombreuses années.
WARA considère que l’importance stratégique de MCS pour son Groupe est élevée. A fin 2016, MCS représentait 21% des actifs et de l’encours de crédit du Groupe Microcred, 36% de son résultat, 39% de ses clients et 19% de ses employés. Il est probable qu’au regard de la croissance attendue des filiales chinoise et ivoirienne, la part
relative de MCS dans le Groupe devrait graduellement se réduire dans le moyen terme; cela dit, WARA estime que la filiale sénégalaise restera stratégiquement importante pour le Groupe dans le long terme.