Le directeur général de LafargeHolcim Côte d’Ivoire, Xavier SAINT-MARTIN-TILLET, vient d’être élu à la tête de l’Association des Producteurs de ciment de Côte d’Ivoire, l’APCCI, pour un mandat de deux ans, suite à une assemblée générale tenue ce 26 septembre. Il sera accompagné dans ses missions par SORO Nagolo, directeur général adjoint de la Société des Ciments d’Abidjan (SCA) en sa qualité de vice-président de l’association.

Lancée en 2015 de la volonté des industriels du ciment en vue d’adresser collectivement les défis majeurs du secteur, l’association œuvre auprès des pouvoirs publics à favoriser une saine concurrence entre acteurs et mettre en place des standards de qualité pour le ciment.  Xavier SAINT-MARTIN-TILLET entend poursuivre ce travail de veille et de concertation avec les pouvoirs publics afin de répondre au mieux aux besoins de la construction en Côte d’Ivoire, et continuer à proposer des solutions innovantes.
Le directeur général de LafargeHolcim prend la tête de l’association à un moment où le secteur est en passe d’enregistrer une forte hausse des capacités de production avec le renforcement des installations et l’entrée de nouveaux acteurs. Pour la seule année 2017, ce sont 20 milliards FCFA d’investissements qui sont prévus par le secteur pour 2 millions de tonnes de ciment supplémentaires, ce qui va porter l’offre nationale à 6,15 millions de tonnes en fin d’année.
LafargeHolcim, qui est la seule unité de cimenterie certifiée QSE (Qualité, Sécurité, et Environnement) du pays, finalise par exemple une nouvelle unité qui va doubler sa capacité à 2 millions de tonnes par an. Et avec un réseau de distribution de 123 points de vente de proximité sur l’ensemble du territoire, la société innove dans la distribution du ciment et des matériaux de construction avec sa franchise Binastore.
Diplômé de Centrale Paris, Xavier SAINT-MARTIN-TILLET cumule 20 ans d’expérience au sein du groupe Lafarge Ciment avant de rejoindre LafargeHolcim Côte d’Ivoire en octobre 2016 comme directeur général.  L’APCCI qui regroupe les 4 cimentiers du pays, a cumulé fin 2015, un chiffre d’affaires de 180 milliards FCFA avec 9 milliards de contribution fiscale et plus de 2 000 emplois directs et indirects.