Le chef de l’Autorité égyptienne du canal de Suez, Mohab Mamish, devrait signer un contrat jeudi avec PD World, l’un des plus grands opérateurs
portuaires du monde, pour créer une nouvelle entreprise commune pour développer la zone économique prévue près de Suez Canal,
rapporte le quotidien d’Al-Ahram.

Le partenariat a été annoncé pour la première fois en août suite à des entretiens entre le président égyptien Abdel-Fattah El-Sisi, PDG de DP World Sultan Ahmed Bin Sulayen et Mamish. Le projet du canal de Suez comprend le développement d’une zone économique de 460 kilomètres carrés autour du canal que le gouvernement déclare se développer en tant que centre industriel et logistique international qui attirera des navires et générera des investissements étrangers.

Le président El-Sisi a émis un décret établissant la zone en août 2015. A travers ce partenariat, qui sera signé aux Émirats arabes unis, DP World mènera le développement de 92 000 km2 à Ein Sokhna à Suez, à l’extrémité sud du canal de Suez. La nouvelle société sera détenue à 51% par l’Autorité générale de la Zone économique du Canal de Suez, fondée en 2015 pour administrer et gérer le projet de développement et 49% appartenant à DP World.

Le canal de Suez est la voie d’expédition la plus rapide entre l’Europe et l’Asie. C’est l’une des principales sources égyptiennes de devises, générant environ 5 milliards de dollars de recettes par an.