«AfricTalents est la meilleure opportunité pour rencontrer les DRH qui recrutent»

La firme AfricSearch a démarré ce vendredi à Abidjan la première étape de sa grande tournée annuelle de recrutement AfricTalents, le premier salon de recrutement dédié à l’Afrique.  Dans cet entretien, Diane Anawi, coordinatrice du salon, explique le déroulement de ce forum qui permet aux entreprises de disposer de profils correspondants aux postes à pourvoir immédiatement et de se constituer une base de données de CV. Pour l’étape abidjanaise, ce sont 1 200 candidats présélectionnés (sur 3 000 qui ont postulé en ligne) qui seront reçu en entretien par la douzaine d’entreprises de premier plan présentes sur le salon.  Et comme les autres années, suivront respectivement, après la capitale ivoirienne, Dakar, Lomé et Douala

Combien de talents ont postulé pour cette étape ivoirienne et combien de postes sont en jeu ?


Pour cette édition Abidjan 2017, nous avons reçu environ 3 000 candidatures parmi lesquelles nous avons effectué une présélection puisque,  comme vous le savez, AfricTalents est un forum sur présélection. Cette année nous avons un peu plus de 200 postes à pourvoir et nous avons envoyé environ 1 200 invitations aux candidats pour participer au salon qui se tient sur ces deux jours (ces 21 et 22 septembre, ndlr).

 


En quatre édition à Abidjan, quels sont les retours que vous avez des entreprises qui vous accompagnent depuis quelques années déjà ? 


Depuis quelques années que nous avons ce forum, je crois que les entreprises sont satisfaites et y trouvent leur compte. Et je pense que cela est due au fait qu’on pratique cette présélection. Nous prenons les postes à pourvoir et nous allons chercher en face les profils qui correspondent. C’est dire que l’offre « matche» avec la demande. Donc une entreprise qui vient participer à AfricTalents  est sûre de trouver des candidats répondant aux postes qu’elle a à pourvoir. Je crois que c’est ce qui fait notre force et qui permet à AfricTalents de continuer depuis 1999. C’est vrai que nous sommes à Abidjan depuis 21014, c’est donc la 4ème édition.
Au final, ces entreprises, en venant ici, trouvent des candidats qui ont les profils qu’elles recherchent pour des postes à pourvoir immédiatement, mais également elles se constituent un vivier pour les recrutements futurs.

Quelles sont les innovations au programme de  cette année 


 

Cette année, nous avons une application qui est utilisable sur le salon ; une application qui permet d’avoir en direct le programme notamment des conférences, de pouvoir contacter les exposants afin de prendre des rendez-vous pour après les voir sur leurs stands.  En plus de cela, nous avons comme l’année dernière des séances de coaching gratuits que nous avons organisées en amont du salon pour préparer les candidats aux entretiens qui ont lieu sur ces deux jours. Et les séances de coaching continuent sur le salon.

Quelles sont les prochaines dates du rendez-vous Afric Talents ?

Aujourd’hui,  nous sommes à Abidjan. Les 20 et 21 octobre,  nous seront à Dakar, ensuite les 3 et 4 novembre nous seront à Lomé, et les 1er et 2 décembre à Douala. Donc nous avons trois salons qui vont encore suivre. Il faut dire que AfricTalents est la meilleure opportunité pour rencontrer les DRH qui recrutent, d’autant plus que ce n’est pas tous les jours que cette occasion est offerte. Et je pense que les personnes qui ont du talent à revendre doivent en profiter.

Propos recueillis par Jean-Mermoz Konandi