En poste depuis 2011, l’ivoirien Serge-Marie N’Guessan, représentant-résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Togo est arrivé en fin de mission. Prochaine destination, Dakar, où il devra occuper les mêmes fonctions pour le compte de l’institution basée à Abidjan.

A Lomé, il se susurre l’arrivée de son homologue de Siéra Leone, annoncé pour prendre fonction dès le départ fin septembre de M. Nguessan.
Notons que les interventions de la BAD au Togo ont connu une hausse signifiante depuis la mise en place d’un bureau à Lomé. La dernière action en date est l’approbation en août dernier, d’un don de 975.000 dollars via le Fonds des énergies durables pour l’Afrique, en faveur du pays pour la mise en œuvre du projet Cizo, un projet d’électrification rurale.
Selon ses prévisions, la croissance de l’économie togolaise  devra connaître une hausse de 5,1% en 2017, après la contraction  de 2016 (le taux est passé à 5% après 5,3% en 2015), essentiellement due à une baisse des investissements publics et du trafic portuaire.
……