Le groupe Sunu est en phase d’acquérir 58% des parts de la Banque populaire pour l’épargne et le crédit (BPEC). La transaction est bouclée,  en attente d’une approbation des autorités réglementaires.

“Effectivement, nous sommes en phase d’acquisition de la BPEC au Togo, à hauteur de 58%, à l’invitation des Fonds Cauris et AFRICINVEST. Nous attendons l’approbation des autorités réglementaires, et sommes en discussion sur d’autres acquisitions, mais notre Core business reste l’assurance”, a déclaré le PDG de Sunu, Pathé Dione, dans une récente interview à Financial Afrik.
Cette acquisition bancaire marque une étape  décisive du processus de croissance et de diversification de la compagnie panafricaine.  L’opération a été approuvée à la mi-juillet par les actionnaires de la banque togolaise  qui ont procédé à une augmentation de capital.
Jusque-là contrôlée par Afric Invest Financial Sector et Cauris Croissance qui ont renforcé leurs positions début 2016 au tour de table  de la banque suite au départ de l’espagnol Pefaco et sa filiale COFIP Finances, la BPEC avait entamé une opération de restructuration et de renforcement de ses fonds propres. L’ex-Caisse d’épargne du Togo dispose d‘un réseau de 27 agences au 31 décembre 2015, et d’un total bilan qui s’élève à 54.827.000.000 de FCFA à la même date.