Le fond Africa50 et la Société Nationale d’Electricité du Sénégal (Senelec) ont signé, mardi 12 septembre 2017 à Dakar,  un accord de développement conjoint pour la construction d’une centrale thermique de 120 MW à Malicounda,  dans la région de Thies (85 km  au Nord de la capital sénégalaise).
Cette nouvelle centrale permettra à la société nationale d’électricité d’améliorer la production énergétique du Sénégal.
Le coût estimatif de l’ouvrage est compris entre 120 et 130 millions de dollars. La livraison est attendue en 2018. Africa 50 contribuera à hauteur de 30% dans le financement du projet et la Senelec supportera 10 à 15% du coût.
Selon le Directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé, cet accord de développement permet, en relation avec Africa 50, de développer ensemble, la plus grande centrale au Sénégal.
Sur la base d’un appel d’offres, le Directeur de la Senelec a révélé que le meilleur candidat qui sera retenu injectera 120 mégawats supplémentaires dans le réseau de la Senelec.
Le partenaire  privé qui va investir va supporter la totalité de l’investissement et signer une convention avec la Senelec pour l’achat d’énergie. Le projet apportera beaucoup plus de capacité et de disponibilité à la Senelec.