Sopra Banking Software, éditeur de logiciels bancaires, a choisi le Maroc pour renforcer sa présence en Afrique et au Moyen-Orient (MEA). Avec Casablanca comme siège, la filiale du groupe Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique s’inscrit dans la continuité d’une suite logique d’une présence de plus de dix ans dans le royaume.

L’éditeur réalise ainsi un rêve qu’il nourrit depuis 2014, à savoir faire de la métropole marocaine son hub pour l’Afrique. Sopra Banking Software qui veut augmenter sa part de marché sur le continent a considérablement élargi ces dernières années son portefeuille clients profitant d’une situation privilégiée de certaines banques marocaines qui nourrissent de grandes ambitions en Afrique.

Elle est aidé à cela par l’obtention du statut Casablanca Finance City (CFC) réservé aux entreprises qui développent leur siège régional à Casablanca et utilisent cette base pour piloter leurs activités sur le continent.

«Le statut CFC vient confirmer la pertinence de notre vision et notre stratégie sur le marché africain. Installer le siège de nos activités sur la zone MEA au Maroc, au cœur de nos opérations sur le continent, officialise notre engagement dans la durée», explique Patrick Navarro, directeur général de la zone MEA de la société.

Sopra Banking Software compte aujourd’hui plus de 800 clients répartis à travers 70 pays dont 40 africains. L’éditeur compte plus de 200 banques clientes en MEA parmi lesquelles figurent notamment Attijariwafa bank, BMCE, BCP, entre autres.