La Côte d’Ivoire prépare la mise en place d’un fonds de garantie dédié au secteur agricole et doté d’une enveloppe de 6 milliards FCFA, a indiqué vendredi dernier le ministre ivoirien en charge de l’Agriculture, Sangafowa Coulibaly.

Le fonds bénéficie de l’appui d’une institution de développement allemande, a-t-il indiqué. Dans un pays qui ne dispose pas de banque agricole, Sangafowa Coulibaly a envisagé la mise en place de guichets dédiés au financement du secteur au sein des banques commerciales, en évoquant le modèle marocain.

L’accès au financement des petits paysans, qui représentent 80% des exploitations agricoles en Afrique, est un enjeu majeur de l’agriculture africaine. Généralement sans titres de propriété, ils ne disposent pas des garanties exigées par le secteur financier en vue obtenir des prêts. Une contrainte qui freine notamment l’utilisation des intrants améliorés, dont les semences à rendement élevé, et impacte négativement leur productivité.