Le mois d’août est souvent le mois des faibles volumes dans les places financières. A la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan, le volume des transactions s’est établi à 19, 83 milliards contre 22,29 milliards FCFA en juillet, dans un contexte baissier. Ainsi, l’indice BRVM 10 a baissé de 2,88 % en passant de 221,88 à 215,50 points. L’indice BRVM Composite, pour sa part, a enregistré un repli de 4,24 % à 239,98 points.

Le titre Sonatel, valeur convoitée par les institutionnels et les bons pères de famille, concentre le plus de transactions en termes de valeur avec plus de 7 milliards de FCFA.. La plus forte progression est au profit de Sicor-CI qui a progressé de 18,8% sur le mois, poursuivant sur une envolée de 52,58% au mois de juillet. La société ivoirienne du coco râpé qui a tenu ses Assemblées générales le 1er septembre reste la vedette du marché .

À l’inverse, Total CI chute de 29,63%. Pour rappel, la société de distribution des produits pétroliers a réalisé un résultat net de 8,88 milliards FCFA en 2016, en hausse de 64% par rapport à 2015. La société a distribué l’essentiel de ce gain, soit 6,76 milliards de FCFA , sous forme de dividendes. C’est certainement le détachement de dividendes qui expliquerait cette baisse. Les porteurs du titre du distributeur ont encaissé les bénéfices.

Du reste, la capitalisation boursière du marché des actions s’est chiffrée à 6 168,65 milliards de FCFA contre 6 271,16 milliards de FCFA au mois juillet 2017. Celle du marché obligataire s’est élevée à 2 944,35 milliards de FCFA contre 2 853,12 milliards de FCFA précédemment.