L’entreprise australienne d’exploration de métaux, Orion Minerals, a annoncé le 6 septembre, une deuxième introduction à la Bourse de Johannesburg, qui élargirait ses possibilités de collecte de fonds, y compris l’amélioration de l’accès au capital de développement en Afrique du Sud.

L’objectif visé par cette opération est de lever des capitaux pour financer ses projets dans les secteurs du zinc et du cuivre en Afrique du Sud.

Orion Minerals qui est déjà cotée sur l’Australian Securities Exchange, la bourse australienne, a déposé sa demande d’introduction sur le JSE, laquelle a été soumise à l’approbation réglementaire de la banque centrale sud-africaine.

“Nous sommes ravis d’annoncer que, dans l’éventualité où la candidature sera couronnée de succès, Orion disposera d’une plate-forme supplémentaire pour accéder au capital pour sa stratégie de développement de métaux communs en Afrique du Sud et offrira l’opportunité de débloquer une valeur ajoutée pour les actionnaires en augmentant potentiellement la commercialisation et la liquidité de nos actions “, a déclaré Denis Waddell, président d’Orion.

Mariata DIENG