L’annonce a été faite ce dimanche 3 septembre en marge d’un meeting à Abidjan tenu par le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly. Il a annoncé dans le cadre du programme de développement des infrastructures du pays engagé par le président Ivoirien Alassane Ouattara, des investissements à hauteur de 174 milliards de FCFA dans le cadre du plan d’urgence pour la commune d’Abobo.

Amadou Gon Coulibaly

La coïncidence de cette annonce est d’autant plus troublante qu’elle intervient sous fonds d’accusations du bimensuel La Lettre du continent qui reproche à la présidence ivoirienne dans son édition du 30 août 2017 de faire «exploser les fonds souverains » en faisant allusion au fonds de souveraineté alloué au président de la République.

Mamadou Aliou Diallo pour Financial Afrik