Après plus d’une semaine  marquée par une série d’arrestations et d’interpellations, la justice mauritanienne semble être passée à la vitesse supérieure dans  le cas de l’homme d’affaires Mohamed Bouamatou, en exil au Maroc depuis plus de cinq  ans. 

 

Ce contenu est réservé aux membres munis d'un pack abonnement Premium.
Si vous ne possédez pas d'abonnement vous pouvez choisir une des options suivantes :

Devenir premium  Acheter cet article