Le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel De Souza, a annoncé, mardi 29 aout 2017, à Rabat que le Maroc était disposé à adopter la future monnaie unique de la CEDEAO.

C’était lors d’une rencontre avec le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita qui survient presque trois mois après l’accord de principe pour l’adhésion du Maroc à l’organisation sous régionale.

En effet,  le responsable de l’organisation ouest-africaine a déclaré que le roi Mohammed VI a indiqué dans une lettre que « le Maroc s’engage à l’adhésion à une monnaie unique le jour où elle sera adoptée par la CEDEAO ».

Toutefois, d’après  Marcel De Souza,  la mise en place de cette monnaie unique devrait prendre une dizaine d’années.

Mais selon  le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, cette rencontre avec la délégation de la CEDEAO s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la décision de l’accord de principe pour l’adhésion du Maroc à l’organisation au mois de juin dernier à Monrovia.

La rencontre était aussi l’occasion de discuter du reste du processus, jusqu’au sommet de Lomé car c’est dans la capitale togolaise que  « l’accord de principe devrait être confirmé » en décembre prochain.

Le Maroc devra également adhérer à un schéma de libéralisation des échanges et au tarif extérieur commun de la CEDEAO qui compte 340 millions de consommateurs.