La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé ce lundi 28 août 2017 qu’elle envisageait le financement de la construction d’une centrale au charbon par la Chine au Kenya. L’institution financière multilatérale africaine a confié que des négociations étaient en cours entre elle et les investisseurs pour la mobilisation des fonds nécessaires aux travaux.

Selon  Gabriel Negatu, directeur général de la représentation de la BAD en Afrique de l’Est, « les propriétaires de la centrale au charbon de 1.000 MW de Lamu ont approché la BAD pour obtenir un financement de 100 millions de dollars ainsi que sa garantie sur une somme similaire pour la construction de la centrale ».

Le représentant de la BAD souligne que l’établissement panafricain conditionne désormais son engagement aux résultats d’une étude d’impact environnemental et social avant de mettre les fonds à dispositions.

D’un coût de 2 milliards de dollars, la centrale au charbon sera construite près de Lamu au sud-est du Kenya par la société China Power Global. Elle est développée par le consortium Amu Power, qui regroupe Centum Investments, Gulf Energy, Sichuan Electric Power, Design and Consulting, China Huadian Corporation Power Operation Company et Sichuan No.3 Power Construction Company.