Avec un poids de 47,1% en 2014, la valeur ajoutée du secteur tertiaire représente la plus grande part du PIB togolais selon l’Inseed, l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques.

En valeur, le PIB réel du pays s’établit à 2.256 milliards de F CFA la même année, contre 2.134,5 milliards en 2013, et 1.977,5 milliards un an plus tôt. Les secteurs primaire et secondaire valent 25,7% et 16,2%.

Selon la même source, le secteur a contribué jusqu’à 3,2 points sur les 5,9% de taux de croissance annoncé en 2014.

En dehors des banques, assurances et des activités portuaires, le secteur tertiaire togolais est principalement constitué de commerce en gros et de détail peu réglementé selon l’AGET, l’Association des grandes entreprises du Togo. Sa croissance est passée de 56,1% en 2011 pour tomber à -10% en 2012, avant de connaitre une hausse de 10,6% en 2013.