L’incubateur franco-libanais et malien  Karim Sy, patron de la plateforme de co-working Jokkolabs, fait partie des membres du CPA.

Le président Emmanuel Macron annonce ce mardi la création prochaine d’un Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA). Le panel est composé d’une quinzaine de personnalités, moitié africaine moitié européenne, qui auront un accès direct au président français. 

On y trouvera des personnalités du monde, de la culture, du sport, ainsi que des entrepreneurs. Parmi eux, le footballeur franco-béninois Jean-Marc Adjovi Boco, la chercheuse kényane Yvonne Mburu, l’incubateur sénégalais des entreprises, Karim Sy, l’avocat français Yves-Justice Djimi ou encore Jules-Armand Aniambossou, camarade de promotion d’Emmanuel Macron à l’ENA et, surtout, patron d’un groupe Duval en plein repositionnement sur l’Afrique. A noter aussi dans cette liste de “bénévoles”, les noms  de la directrice adjointe du développement international du groupe Suez, Diane Binder, de  l’entrepreneuse sociale franco-tunisienne Sarah Toumi.

L’équipe a été sélectionnée par intuition et dans les cercles de la société africaine. Le rôle de ces nouveaux ambassadeurs  est de faire remonter des informations plus fraîches que celles formatées et filtrées des traditionnels  conseillers Afrique du président.

Pour se faire, les membres de ce conseil auront un accès direct au président, «sans interface», précise-t-on à l’Elysée.  Ainsi, ils s’entretiendront avec lui avant chacun de ses déplacements sur le continent. Leur première mission sera d’aider Emmanuel Macron à préparer son discours de politique africaine. Un discours que le président prononcera mi-novembre, probablement à Ouagadougou.

 

La liste complète des membres du CPA

La liste complète des membres du Conseil présidentiel pour l’Afrique :

-Jean-Marc Adjovi-Boco, Franco-Béninois, 54 ans, ancien sportif et entrepreneur ;

– Jules-Armand Aniambossou, Franco-Béninois, 55 ans, directeur général Afrique et Outre-Mer du groupe Duval ;

-Diane Binder, Française, 37 ans, directrice adjointe du développement international du groupe Suez ;

-Yves-Justice Djimi, Français, 36 ans, avocat ;

Liz Gomis, Française, 36 ans, journaliste et réalisatrice ;

– Jeremy Hadjenberg, Français, 43 ans, directeur général adjoint chez I & P ;

-Yvonne Mburu, Kényane, chercheuse et consultante en santé ;

– Vanessa Moungar, Franco-Tchadienne, 33 ans, directrice genre, femmes et société civile à la Banque africaine de développement ;

-Nomaza Nongqunga Coupez, Sud-Africaine, 36 ans, entrepreneuse dans la culture ;

– Karim Sy, Franco-Libano-Malien, 49 ans, entrepreneur dans le numérique ;

-Sarah Toumi, Franco-Tunisienne, 30 ans, entrepreneuse.