2016 n’aura pas était la bonne pour Axa Algérie. Pour cause, la compagnie d’assurance enregistre un résultat déficitaire de 701,4 millions (6,37 millions de dollars) de dinar selon Atlas MAG spécialisé dans les assurances au Maghreb.  

Une mauvaise passe que traverse la filiale algérienne de la compagnie française Axa depuis 2011. Une contre-performance pour la compagnie qui avait prévu un retour à l’équilibre à fin 2016. Un objectif qui n’a pas été apparemment atteint. Pourtant, la compagnie n’a pas lésiné sur les moyens pour améliorer ses résultats.

Pourtant en 2015, AXA Assurances Algérie a enregistré une croissance du chiffre d’affaires à 3.8 milliards de dinars en progression de 16% par rapport à 2014. Cette augmentation du chiffre d’affaires, en ligne avec ses prévisions, s’inscrit dans la continuité de celle des années précédentes, avec une croissance annuelle moyenne de +71% depuis 2012.

En plus de la progression de son chiffre d’affaires, AXA Assurances a enregistré depuis le début de ses activités une amélioration des indicateurs techniques, avec notamment un rapport sinistre à prime de 109% en amélioration de 19 points par rapport à 2014. En comparaison, les deux premières compagnies en Algérie, la SAA et la CAAT réalisent chacune plus de 20 milliards DA de chiffre d’affaires.

Le capital d’Axa Algérie est réparti entre trois actionnaires : le groupe Axa (49%), le Fonds national d’investissement (36%) et la Banque extérieure d’Algérie (15%).