Il ressort des indicateurs d’activité du second trimestre 2017 publiés par les sociétés cotées, une hausse de 9% du revenu global des sociétés cotées au titre du premier semestre de l’année en cours par rapport à la même période de l’année 2016, pour atteindre 7,2 milliards de dinars contre 6,6 milliards de dinars.

Selon la BVMT, la balance des évolutions des revenus, fait apparaître 60 progressions contre 20 baisses. Quant aux 20 sociétés composant le Tunindex20, soit les entreprises les plus représentatives de la Cote de la Bourse, elles ont accaparé 59% du revenu global, soit 4,229 milliards de dinars, en croissance de 9,2% par rapport à la même période de l’année 2016.

Dans le secteur financier, les 12 banques cotées ont réalisé ensemble un produit net bancaire (PNB) en progression de 12,8% par rapport à la même période de 2016, soit 1,690 milliard de dinars.

Pour les 4 compagnies d’assurances cotées, les primes émises ont atteint 386 MD contre 371 MD durant le premier semestre 2016, soit une évolution de 4,2%.

Durant le premier semestre de l’année 2017, huit secteurs ont accru leurs revenus. Le secteur des Matériaux de base a réalisé la plus forte progression, avec 21,3 % suivi par le secteur Pétrole et Gaz avec 13,5% contre une baisse des revenus du secteur de télécommunication de 7,2%.

Au niveau des sous-secteurs, dix ont marqué des performances positives durant cette période de l’année 2017 par rapport à la même période en 2016. Les meilleures performances reviennent aux sous-secteurs de la Chimie avec 33,8%, des Voyages et loisirs avec 22,1%, et des biens et services industriels avec 20%.

Deux sous-secteurs ont connu un recul de leurs revenus selon la BVMT : l’Automobile et les Equipementiers (-6,9%) et Bâtiment et Matériaux de construction (-1,8%).

Le TUNINDEX, indice de référence de la Bourse de Tunis, a enregistré une progression de 9,73% durant le premier semestre 2017 contre une baisse de 4,91% durant la même période de 2016.

Quant au Tunindex20, il a affiché une hausse de 14,35% durant le 1er semestre de cette année contre une baisse de 4,15% durant la même période de l’année 2016.