Le groupe français Scor, 5ème réassureur mondial (selon le classement 2016 de Standard and Poor’s), vient de décrocher son ticket pour ouvrir un bureau de représentation de sa branche Scor Global P&C des mains de l’IRA, l’autorité de régulation des assurances du Kenya.

 
« Ce nouveau bureau nous permettra d’améliorer la diffusion de nos solutions sur mesure pour nos clients d’Afrique de l’Est et d’apporter des réponses adaptées à l’évolution de leurs besoins », explique Victor Peignet, directeur général de Scor  Global P&C, cité dans un communiqué publié par le groupe ce 24 août.
 
Cette  deuxième implantation sur le continent africain, intervenant après celle de  l’Afrique du Sud, montre que  le réassureur s’inscrit dans une logique de proximité avec ses marchés et ses clients, et témoigne de son intérêt croissant pour une région où il est actif depuis plus de 40 ans.
 
Avec jusqu’ici 37 bureaux dans le monde d’où il assure des risques dans 160 pays, Scor  est un réassureur de premier plan intervenant dans les domaines liés au risque en assurance Vie comme en assurance P&C (catastrophes naturelles, agriculture, industrie, transport, construction…).
 
En 2016, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 13,8 milliards d’euros pour un résultat net de 603 millions d’euros. Le nouveau bureau qui sera opérationnel à compter de ce 1er septembre 2017, sera dirigée par Christian Ramamonjiarisoa.
 
A noter que l’on estime le marché de la réassurance en Afrique à 8,3 milliards de dollars, contre par exemple plus de 5,4 milliards d’euros (environ 6,37 milliards de dollars) pour le seul marché français.