Le Fonds d’investissement africain (FIA) vient de se voir allouer la somme de 300 milliards de francs CFA ( 540 millions de dollars Us) par les Etas membres de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (Cipres).
C’était en marge de la réunion de haut niveau tenue du 21 au 23 août à Brazzaville par les délégués des Etats membres de la Cipres dont but était de cerner les objectifs, les modalités de mise en œuvre du FIA.
Cette somme injecté  servira à rentabiliser les réserves des organismes de sécurité sociale dans les Etats membres de la Cipres et sera ravitaillé par les organismes ayant une trésorerie dans les banque.
Selon le président de la commission de suivi de la Cipres  Cheikh Tidiane Tounkara, «le coût de l’entrée en fonctionnement effectif du FIA devra être intégré au budget du secrétariat exécutif de la Cipres qui sera examiné en décembre prochain à Dakar au Sénégal».