L’Égypte prévoit de construire trois usines de phosphate avec des investissements allant de 15 milliards à 20 milliards de livres égyptiennes (soit entre 845,5 millions de dollars à 1,1 milliard de dollars). Les mines seront construites dans la province de New Valley dans le désert occidental.

« Les usines font partie de la stratégie de développement du gouvernement égyptien pour le gouvernorat, qui comprend le lancement de plusieurs projets agricoles et industriels » a déclaré Mohamed Zamalout, gouverneur de New Valley.

Pour rappel, New Valley est le plus grand gouvernorat du pays, couvrant environ 44,3% de la superficie totale de l’Egypte. D’importants gisements de phosphate s’y trouvent et le Caire entend impulser le secteur à l’image du Maroc.